Belle journée d’intégration pour les élèves du parcours international originaires des collèges de la région !

Jeudi après-midi les élèves de la section du lycée Lesage ont participé à une chasse au trésor en anglais afin de mieux se connaître et d’appréhender cette rentrée dans la bonne humeur. Au programme, quizz sur l’histoire américaine, chasse au trésor dans les rues piétonnes de Vannes, et atelier d’écriture suivi d’un goûter aux accents américains. 

24 élèves, ainsi qu’une correspondante qui arrive tout droit d’Australie, ont été sélectionnés pour ce parcours ambitieux et exigeant. Au programme officiel de la classe de seconde, s’ajoutent 4 heures de littérature anglo-saxonne, 2 heures d’histoire-géographie ainsi que des séances en mathématiques, physique-chimie, économie. Toutes ces disciplines sont dispensées par des professeurs habilités par l’Education Nationale à enseigner leur matière en anglais.

 

 

Huit élèves de terminales et BTS de trois lycées vannetais ont reçu cette semaine leur mention régionale Création d'entreprise. Un dispositif qui a permis à ces jeunes de se mettre dans la peau d'un chef d'entreprise.

Huit élèves de terminales et BTS des lycées Lesage, Guéhenno et Notre-Dame-Le Ménimur ont reçu, mercredi midi, leur Mention régionale création d'entreprise (MRCE), un diplôme national reconnu par l'Éducation nationale et délivré par le rectorat. Cette septième promotion compte huit lauréats, cinq filles et trois garçons. Deux ont reçu les félicitations et deux les encouragements. Tous ont suivi cette année douze séances de formation assurée par un binôme enseignant/professionnel pour formaliser leur projet de création-reprise d'entreprise : de la création d'un magasin de chaussures à talons amovibles au bar à tapas en passant par le garage de réparation de véhicules des années 50.

Se mettre dans la posture d'un chef d'entreprise


« Le MRCE est un dispositif qui permet de semer des graines de porteurs de projets et de se mettre dans la posture d'un chef d'entreprise », dit Martine Cazabon, enseignante. Un dispositif où les chambres consulaires sont également impliquées. Ces huit lauréats vont pouvoir présenter leurs projets aux banques, indique Marc Weinmann, coordonateur-formateur MRCE.

 

 

Search