74 étudiants forment la nouvelle promotion des CPGE scientifiques MPSI et PTSI qui a fait sa rentrée lundi 2 septembre au lycée Lesage. Comme de tradition, l'intégration a commencé par une journée d'activité sur l'île d'Arz, sous le patronage des étudiants de deuxième année. Premier rituel : chaque nouvelle recrue reçoit le parrainage d'un aîné, qui sera son référent pour l'année scolaire.

Après avoir arpenté l'île dans sa longueur à la faveur d'une course d'orientation, les étudiants ont investi la plage de Brouel pour un grand pique-nique. Ce fut l'occasion pour eux d'échanger sur leurs projets d'avenir et de découvrir les Grandes Écoles qu'intègrent en ce moment leur aînés, parmi lesquelles l'École Nationale d'Aviation Civile, l'école des Arts et Métiers, l'école Centrale de Lille, ...

L'après-midi s'est ensuite poursuivie de manière ludique : baignade et jeux d'équipe ont permis aux étudiants de tisser des premiers liens amicaux, de bon augure pour démarrer une année studieuse.

 

 

Les étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles ont reçu les résultats des épreuves écrites. 95 % sont admissibles et vont passer les épreuves orales. De bons résultats qui viennent contrecarrer le mythe des classes préparatoires.

Sur les 56 élèves des deux classes préparatoires du lycée-Lesage Math-Physique (MP) et Physique-Technologie (PT), 53 d’entre eux sont admissibles à plusieurs grandes écoles. Ils ont passé les épreuves écrites en avril, première phase décisive du concours d’entrée aux grandes écoles. Les étudiants admissibles se préparent désormais aux épreuves orales qui détermineront leur classement et les écoles qu’ils intégreront.

 

« Tous les étudiants admissibles sont quasiment sûrs d’avoir une école d’ingénieur à la rentrée prochaine », explique Fabien Morin professeur en physique-chimie dans la classe Math-Physique (MP). Parmi les 53 admissibles de cette année 2018-2019, plusieurs le sont pour des écoles très prestigieuses : 16 au concours Mines-Télécom, 10 aux Arts et Métiers, 7 au concours Centrale-Supelec et 4 au concours Mines-Ponts. « Un étudiant est également en bonne position pour intégrer l’Enac (Ecole d’aviation civile) », souligne Fabien Morin.


Démonter le mythe des classes préparatoires


« Ces résultats s’inscrivent dans la lignée de ceux des années précédentes où les taux d’admissibilité étaient similaires. Ils montrent aussi que le travail est récompensé. Les étudiants ont un retour sur investissement », explique Fabien Morin.

Les classes préparatoires sont perçues comme difficiles pour peu de résultats. Pour l’enseignant en physique Fabien Morin : « Un mythe plane sur les classes préparatoires et les bons résultats montrent qu’il est possible d’atteindre ses objectifs. Même si les deux années sont exigeantes ».

Les classes préparatoires du lycée Lesage divergent des prépas intégrées aux écoles et sont appréciées par les étudiants pour deux raisons selon Fabien Morin : « Les étudiants ont la possibilité accéder à un plus grand nombre d’écoles. Ils veulent également se donner un temps de réflexion supplémentaire pendant deux ans ».


© Le Télégramme

 

97 volontaires âgés de 16 ans expérimentent depuis ce lundi matin le Service national universel, au sein du lycée Lesage, à Vannes. Première épreuve à 8 h : la cérémonie aux drapeaux. Tenue unique, casquette sur le crâne et visages concentrés. Tout le monde est déjà dans l’ambiance.

Du stress, un peu d’appréhension et de l’application, en veux-tu en voilà. Drôle d’ambiance ce lundi matin, dans la cour du lycée Lesage, à Vannes, où se côtoyaient deux types d’élèves : d’un côté, les presque philosophes de Term, prêt à plancher sur la première épreuve du bac à quelques minutes de la cloche ; de l’autre, les volontaires du Service national universel (SNU) en tenue et en rang, à l’écoute des premières consignes.


© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/bretagne/service-national-universel-les-premieres-images-a-vannes-diapo-17-06-2019-12313031.php#e0PvB1UCWRQ6lscP.99

Dans le cadre du concours "Faites la Une" organisé par le Clémi, le groupe de Germain Bayeux, Jade Guezello, Paul Kerbellec et Nina Le Dorze, élèves de la 2nde section internationale américaine, ont reçu le 1er prix dans la section "Langues Etrangères-anglais". Toute la classe a été invitée à se rendre à Rennes, le jeudi 6 juin, pour la remise des prix et a profité pour découvrir ou redécouvrir le vieux Rennes.

Search