Technicien supérieur

Technicien supérieur

Technicien supérieur

 

Sa fonction et les domaines d’activité

 

Le technicien supérieur Systèmes Electroniques est principalement destiné à :

 

  • Seconder un ingénieur et participer à la conception de matériels électroniques et l’exploitation logicielle de ces matériels.
  • Effectuer la maintenance du matériel électronique dans les divers secteurs de l’entreprise.
  • Effectuer les mesures de test sur les composants utilisés et sur les cartes électroniques en fin de fabrication.
  • Le technicien supérieur Systèmes Electroniques peut exercer des fonctions très variées :

  • Production, Maintenance, test de qualité-Fin de fabrication, commercial, suivi de projet, recherche ...
  • L’étudiant Technicien Supérieur Systèmes Electroniques acquière de solides compétences dans les principaux domaines de l'électronique :

  • Télécommunications, téléphonie et réseaux téléphoniques
  • Informatique, télématique et bureautique.
  • Multimédia, son et image, radio et télédiffusion.
  • Électronique médicale.
  • Électronique embarquée.
  • Mesure, instrumentation et microsystèmes.
  • Automatique et robotique.
  • Production électronique.

 

L’électronique en Bretagne

La contribution de la Bretagne aux développements des activités de la filière électronique en France est aujourd'hui reconnue et affirmée sur le plan national.
Selon les chiffres officiels, cet ensemble économique représente environ trois fois moins d'emplois que le secteur agro-alimentaire, mais constitue cependant 10 % des emplois salariés bretons, soit autant que la construction navale (9,5 %), et plus que la construction automobile (7,7 %). Il nécessite une main d'œuvre dont le niveau général de qualification est beaucoup plus élevé que dans bien d'autres secteurs d'activité.

L’électronique et les télécommunications en Bretagne
Ces deux filières sont en partie englobées dans le secteur plus général des TIC (Technologies de l’Information et des Télécommunications) et représentent 22 000 emplois en Bretagne.
Leurs activités ont historiquement débuté à la fin des années 50 dans les bassins d’emplois de Lannion, Brest, Lorient et Rennes.

La filière électronique (9000 emplois) : son activité porte principalement sur l’assemblage de cartes électroniques pour le compte de tiers (appelée " sous-traitance électroniques), les circuits imprimés, les circuits intégrés, les équipements d’aide à la navigation , de télécontrôle et de télégestion, d’instrumentation scientifique et technique, d’électronique de puissance, d’ingénierie et d’études techniques ainsi que le commerce de gros et la distribution de composants électroniques.

La filière des télécommunications (13 000 emplois) : son activité porte principalement sur les équipements pour les opérateurs de télécommunications - et notamment les antennes, l’architecture des réseaux, la convergence des média (téléphonie, données, images et son) sur Internet Protocol (IP) et la production des nouveaux contenus et services associés ainsi que l’opto-électronique.
En outre, il existe en Bretagne une activité de production et d’assemblage/SAV de téléphones mobiles et de terminaux numériques (décodeurs TNT ou HDTV, ADSL, etc.), notamment à Fougères, Dinan et Brest.

Source : http://www.bretagne.drire.gouv.fr/di/secteurs/secteur_electron-telecom.htm (2007)

Search