Last full day in America. Last day at school. Last day, hard to think that tomorrow we are in France. I think everyone wants to stay longer. We discovered new things, new food, a new culture. We are now more open-minded. We came French, we are now almost American. Thanks to the teachers who brought us here and had patience with us. Thanks to all the people who helped us. Thanks to all the families who hosted us, who were really nice, good and cool with us and shared their traditions with us. It’s time to say good bye. Good bye to our host families. Good bye to our correspondents. Good bye America. It was a really good trip that we will remember all our lives. A lot of memories in our minds!

Flavien

Last day already, we really feel nostalgic! A snack in French class, a good hamburger for dinner and a local football game to cheer us up! That was a magical exchange with our American partners. We spent the last morning at school and also had a guided tour of Swarthmore college. The weather was  very pleasant. We felt happiness only! Thank you!

Lisa-Marie

 

Aujourd’hui, dernier jour au lycée, dernières présentations aussi. Clara, Hortense et Léa ont été très sollicitées par la Middle School (notre collège) aujourd’hui. Thomas, quant à lui, a eu la chance d'être invité au field trip (sortie scolaire) de son cours de religions : il passe la journée dans le temple bouddhiste de Philadelphie ! Notre lieu de rendez-vous, entre toutes ces allées et venues a été, bien sûr, la bibliothèque, ce qui a permis aux uns de remplir leur travel book, ou encore finir leur workbook, ou encore de rédiger leur article du jour pour le blog. Ou peut-être jeter un oeil sur Pronote pour commencer à faire le point sur les leçons à rattraper avant le retour au lycée ? Ou encore lire ce blog ?! cool


Côté professeures, une partie de la journée a été consacrée à mener l'enquête sur “l’affaire du sac à dos noir de Melvin disparu dans la gare de Staten Island Ferry à New York. Jusqu’au dernier rebondissement, cet après-midi : le sac a été retrouvé, avec la totalité de son contenu à l'intérieur ! Mais comment le récupérer ? Affaire a suivre... Nous saluons ici la gentillesse, la fiabilité et la persévérance du service passagers du Staten Island Ferry. Ce petit moment (mais un moment énorme pour nous) résume à lui tout seul ce fort sens du collectif propre aux Américains, dans le moindre détail, et qui rend la vie en société si accommodante.

 

   

 

Today, we went to New York, aka the "Big Apple". It's one of the biggest cities of the USA, and it took us only a few hours to get there. It wasn't enough time to discover it though. We saw 9/11 Memorial, the monuments built in memory of the 9/11 victims. It was breathtaking. We saw the Statue of Liberty, but we didn't land on her island. We had some free time in NYC and went shopping in Times Square. I love this city, it's really impressive and when you're there, you feel very small and I really liked this impression of being a little drop of water in the ocean.

Adele

New York is an impressive city because everything is big. It's like in the movies and the people are really nice and friendly. New York is a cosmopolitan city, I heard many different languages. It really is an attractive city, especially in Times Square where there are so many people. It's a real shopping place where all is expensive and noisy. I Think it was a unique experience to have the opportunity to go to New York City.

Victor

 

En discutant dans le car en route pour New York, nous avons réalisé que 80% des élèves du groupe venaient pour la 1ere fois aux Etats-Unis… et pour 100% d’entre eux, cela aura été l’occasion de vivre une expérience unique : vivre la vie d’un/e lycéen/ne américain/e, expérimenter une autre alimentation, un autre rythme de vie…

 

Jeudi soir encore, plusieurs élèves ont accompagné leur famille à quelque chose de typiquement américain : une cérémonie de récompense pour les meilleurs élèves (leur travail et leur investissement extra-scolaire). C'était très solennel, avec passation de bougies d’un élève à l’autre, remise d’insigne à la boutonnière, remise d’un certificat… toutes sortes de choses qui comptent beaucoup pour le dossier d’admission à l'université (voir notre précédent article sur l'université). Les avis sont très partagés chez les Francais concernant cette cérémonie : certains trouvent très bien de récompenser publiquement le travail et les bons résultats des élèves. D’autres trouvent ça “too much”, même s’il est difficile de dire pourquoi.

Pendant que des élèves continuaient leur shopping à l'Américaine (mall, “diner”, donut et milkshake), d’autres ont assisté à un match de basketball, ou encore de hockey. “Les cheerleaders étaient vraiment super” selon une source anonyme particulièrement enthousiaste (wink). Grosse ambiance durant le match de basket, avec “dunk contest” (concours de paniers) entre joueurs à la fin du 3ème quart temps. Et beaucoup de Français ont organisé une ultime crêpes party chez Laurel.

La discussion avec les élèves sur ce qu’ils avaient fait la veille au soir  a fait passer le voyage vers NY en un rien de temps… Et  nous sommes arrivés à New-York ! Temps nettement plus froid, comme souvent dans cette ville, mais trafic plutôt fluide. “Ville cosmopolite, énorme, telle qu’on l’imagine d'après les films. On y entend de nombreuses langues différentes. Je pense que venir à NY est une expérience unique.”, raconte Victor. Pour Adèle, le Memorial du 11 septembre a été saisissant, à l’image de la ville toute entière. “J’aime cette impression d'être une goutte d’eau dans l'océan.” Pour Simon, l'idée que tout soit toujours illuminé laisse songeur… sur le coût, la pollution, la consommation d'énergie d’une telle débauche d'écrans géants, de luminaires en tous genres, de climatisation partout et tout le temps. Marine, Elisa, Emilie et Emma ont ete frappées d’ailleurs par Times Square (“quel contraste !”) qu’elles ont arpenté trois heures durant. Mais évidemment, beaucoup ont compris qu’on était aussi au coeur d’un temple commercial, où tout est très cher, y compris un magazine comme le New-Yorker, “qui coûte quand-même 9$ !”, soulignent Adèle et Lisa-Marie.

 

 

Alors.

Ce mercredi matin, nous avons marché d’un pas vif (il ne sera pas dit que nous n’avons pas eu d'activité sportive durant notre séjour : 10 km aujourd’hui !)  vers Swarthmore College, autrement dit l'université. Donc, petite mise au point : ici, collège se dit Middle School et université se dit “college” !

On Wednesday 25th October, we first went to the high school library to work on our workbooks and to prepare the visit to New York City. After that we visited a university next to the high school. We had a guided tour of the campus and of one of the libraries. In the evening, I went to an Italian restaurant with my host family. Then I just went back home.

Emilie 

This morning in block 1, we left to go to Swarthmore College. We walked for an hour to the college. A French professor welcomed us. Then we started to visit the campus with three other professors. Our tour guide was a college student. Then we had a break so we could have breakfast in the cafeteria. We then went to the language room. In this room students can study and even create movies. Finally we went to the college park and our guide went back to class. We had the opportunity to have our lunch on the campus before walking back to the high school. We arrived for block 4. My group and I had a presentation on French politics to present to a French class. Once this was done we attended the end of the lesson. After school, I went to see Elisa's partner and we went to a mall with her friends for shopping. Then my correspondent, Olivia, picked me up after her training and we went home.

Emma

On Wednesday we went to Swarthmore college, that was so big and so cool! There was a huge park and a lot of buildings. The admission fees to this college are expensive and it's around $65,000 but we can study a lot of different subjects. After the visit of the college, we walked back to the high school and we went back home at 2.05pm.

Arthur

Attention, le texte qui suit est un peu long… à lire uniquement si vous avez le temps !

Il faut comprendre que l’entrée à l‘université est peut-être l’une des plus grandes différences entre la société américaine et la société française. En effet, nous sommes très attachés encore à l’accès libre et quasi-gratuit, sans sélection, à l’université française, même si tout cela est fortement débattu dans notre pays. Aux Etats-Unis, les lycéens doivent passer un test appelé SAT, et parfois d’autres tests encore, comme le TOEFL pour Swarthmore. Et selon votre résultat, vous pouvez entrer dans des universités plus ou moins cotées (le haut du panier, ce sont les universités de la Ivy League). Les résultats aux tests vous ouvrent les portes d’une université, votre candidature sera étudiée et éventuellement validée, si votre profil (activités extra-scolaires, compétences) convient. Alors vient la question du financement. Le coût d’une année de formation à Swarthmore est de 65 000 dollars, coût qui peut baisser en proportion du revenu de la famille de l’étudiant, mais reste conséquent tout de même. Cela contraint d’ailleurs de nombreux étudiants américains à s’endetter pour financer leur formation universitaire. Une fois votre candidature validée et financée, vous accédez à un campus assez idyllique : nature, technologies, trois grandes et sept bibliothèques, cafétérias, logements, activités de sport et de loisirs sont autant de ressources mises à la disposition des étudiants. Nous avons même pu contempler - et toucher ! - une édition imprimée du 16e siècle des Canterbury Tales de Chaucer.

Toutes ces informations nous ont été communiquées par notre guide d’un jour Art Davis, un/e étudiant/e de Swarthmore. Art s’est en effet présentée comme de “genre neutre”, et on voit bien que les étudiants sont fortement impliqués dans les débats sur les identités, puisque la rentrée universitaire s’ouvre avec une série de débats sur la “compréhension des cultures et identités”.

Terminons ce petit (!) aperçu de la vie étudiante américaine avec les propos de Art :

 

“La question est de savoir ce qui vous intéresse. Regardez autour de vous. Il y aura quelque chose qui vous fera dire : je veux être là. On peut toujours chercher de l’info sur des sites web, tout ça, rien de remplace cette sensation.”

 

Pour ces moments étonnants et si chaleureux de cette matinée à l'université, nous remercions les professeurs de Français qui nous reçoivent au Strath Haven High School, Chris Kimball Kelly, Suzanne Stadnicki et Pamela Kaneda, ainsi que les professeurs de Francais de l'université Swarthmore : Carina Yervasi, Alex Gueydan Turek et Micheline Rice-Maximin.

Et, surtout, si vous avez lu jusque là, bravo !! Quel courage ! wink

 

 

Venez courir avec Rocky à Philadelphie en cliquant sur ce lien !

Pour Janelle, le retour à l'école lundi n’etait pas synonyme d’ennui. Les écureuils, le bus scolaire jaune, l'entrée typique du lycée américain, les couloirs de casiers sans fin… et l'atmosphère. Et apres le lycée, sa correspondante l’a conduite à Philly, pour voir les fameuses marches de Rocky !!! "C’est juste une statue, mais qu'est-ce que c'était cool !"

Today was a basic school day which doesn't mean boring. There were the American things like the squirrels, the yellow school buses, the front of the high school... so typical, the large American corridors full of American students, and the atmosphere. I had my four blocks. Some of them were boring, sorry... But after school, my correspondent's mom took me to Philly to see the very famous Rocky steps and his statue. It was so cool! We saw the beautiful facade of the Art Gallery and last but not least, when we turned we had the best view of Philadelphia with the old and the new buildings and with the American Champs Elysees. In fact when we stand right in front of the Art Gallery, we can see a long avenue preceded with a statue which is designed like the Place of the Concorde. People can walk along this avenue between rows of trees. Far off there is the City Hall, with at its top the statue of William Penn. Just take this road and walk towards Philadelphia, or towards the "Arch of Triumph".

Janelle

Le week-end a permis aux uns et aux autres de découvrir de nombreux et différents aspects de la vie de famille américaine. Simon en a profité pour faire des crêpes et montrer comment les faire à son correspondant Tim. Mais il a déploré l'inadéquation des poêles américaines pour réussir les crêpes : elles sont lourdes, les bords sont trop relevés… Bref, pas facile. Mais le coeur y était, et sa famille a été très touchée.

Flavien, considéré par sa famille d’accueil comme l’un des ados les plus sympas qu’ils aient rencontrés (“one of the nicest kids”), a carrément été invité au mariage du cousin de son corres’ Aidan ! Sur la photo ci-dessous, l’homme à la gauche de Flavien est une grande star de la NBA (ancien joueur de l'université Saint Joseph, jouant actuellement avec les Pelicans de la Nouvelle-Orléans). C'était un ami de la mariée, rien de moins…

Ce week-end Thomas a aidé sa famille d’accueil à fabriquer du cidre, avec un voisin enthousiaste. Bon temps passé en famille !

On Monday 23rd, I started the morning with choral class at 7am. With Erwan, Thomas and Flavien we did three presentations in class during the day. We did talks about the common past between France and the US. Apart from that, I had the same blocks as last week. After school I played Fifa against Erwan and his exchange student. Erwan had to write an apology letter to his exchange student because he had made a bet and he lost. It was funny! And finally I watched the Eagles match with other French and American students. That was a good day.

 Melvin 

Search